Témoignages d'aujourd'hui (suite)

Publié le par Chaumette

Au début j'étais impatient, turbulent et je deviens patient, mieux dans ma peau. Tellement bien que j'arrive une heure à l'avance et que je prolonge mon heure. Merci Seigneur Jésus Notre Dieu. (Jean-Michel, adorateur de nuit)


Quand je m'éveille la nuit, je regarde l'heure, et ma pensée rejoint aussitôt les adorateurs de notre paroisse qui ont pris sur leur sommeil pour assurer l'Adoration Perpétuelle. Si l'insomnie se prolonge, avec joie je prolonge avec eux mon adoration. C'est un des fruits de l'Adoration Perpétuelle. (un retraité)

 

Se lever une fois par semaine très tôt le matin pour aller adorer notre Seigneur peut paraître une tâche difficile car cela demande de la constance. Mais chaque fois les grâces sont là et compensent largement l'effort concédé. Dieu est là, au plus profond de la nuit, rien que pour moi. Je lui dépose, le temps d'une petite heure, tous mes fardeaux, mes soucis. Je ne cherche pas forcément à lui parler, je m'applique plutôt à l'écouter afin qu'il calme mon esprit et qu'il me donne la force d'accomplir mes actes quotidiens chrétiennement. Pour l'écouter, je m'appuie sur des lectures ou des temps de silence, le but étant de structurer mon heure de façon à ce que ni le sommeil ni les rêveries ne viennent me perturber. (un étudiant)

 

Publié dans Visiteurs

Commenter cet article